Avant l’intervention

Informations relatives à votre intervention chirurgicale

Une fois la date de votre intervention déterminée auprès du secrétariat du Dr CLOUET D’ORVAL, il vous sera remis les ordonnances et imprimés nécessaires à votre hospitalisation. Avant cette intervention, il vous sera demandé de :
 
  • Signer un Consentement éclairé que vous remettra la secrétaire de votre chirurgien concernant les risques liés à votre intervention.
  • Prendre connaissance des Fiches d’Information Spécifique concernant votre pathologie
  • Signer l’accord des Compléments d’honoraires (équivalent d’un devis) en rapport avec votre opération.
  • Prendre rendez vous auprès des anesthésistes: • En téléphonant au 04 92 07 76 76 (clinique du Parc Impérial), 04 93 06 80 89 (hôpital privé Cannes Oxford) et vous y rendre muni du Questionnaire d’anesthésie  préalablement complété par vos soins ainsi que du questionnaire MCJ (maladie de Creutzfeldt-Jacob). • Cette consultation doit avoir lieu au minimum 48 heures avant votre intervention. Un bilan sanguin vous sera prescrit par l’anesthésiste. Il vous sera possible de la réaliser sur place.
  • Réaliser auprès d’un laboratoire d’analyses médicales des examens bactériologiques urinaires et cutanés. Ces examens sont à réaliser 15 jours avant votre intervention. En fonction des résultats, un traitement médical pourra vous être prescrit avant l’opération.
  • Enregistrer votre hospitalisation au bureau des entrées des différents établissements. Vous devez vous y rendre muni de: • l’imprimé qui vous a été remis • votre carte vitale • votre carte mutelle • votre carte d’identité • le cas échéant, de vos papiers d’accident du travail A cette occasion, vous préciserez si vous souhaitez une chambre individuelle.
  • Se procurer en pharmacie l’antiseptique prescrit (Bétadine rouge) et les éventuelles orthèses prescrites (attelle du genou, de la cheville, gilet de maintien du membre supérieur, cannes anglaises…).

Le jour de votre Admission à la clinique

  • Enregistrer votre hospitalisation au bureau des entrées des différents établissements. Vous devez vous y rendre muni • des documents de votre dossier médical • des documents qu’il vous a été demandé de signer (Consentement éclairé, Fiche d’information spécifique, Règles d’hygiène, Accord de compléments d’honoraires) • votre carte vitale • votre carte mutuelle votre carte d’identité • le cas échéant, de vos papiers d’accident du travail A cette occasion, vous préciserez si vous souhaitez une chambre individuelle.
  • Vous devez vous référer aux informations qui vous ont été remises concernant les préconisations du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales pour la préparation de l’opéré.. Cet imprimé vous explique les règles d’hygiène à respecter (préparation cutanée) avant votre entrée en clinique. Il est impératif de signer ce document et de le remettre aux infirmières lors de votre admission.
  • Dans le service, vous serez pris en charge par une infirmière qui vérifiera les documents de votre dossier médical. L’intervention et le coté seront aussi vérifié Elle reprendra avec vous vos antécédents médicaux, votre traitement en cours et vos allergies. Vous devez lui remettre tous les documents qu’il vous a été demandé de signer. vos examens radiologiques (radiographies, IRM, scanner …), biologiques, éventuellement votre orthèse (Chaussure, Botte de marche) de façon à sécurise

Attention, sans ces documents vous ne pourriez pas être opéré !

Il est impératif d’être à jeun (ni boisson, ni nourriture, ni tabac) à partir de minuit si vous êtes opéré(e) le matin ou de 7 h 00 le matin si vous êtes opéré(e) l’après-midi.

Tabagisme :

Le sur-risque de complications au site opératoire est évalué à trois. Dans certaines localisations (arrière pied), le risque de non-consolidation est multiplié par 8 Cesser de fumer 8 semaines avant l’intervention et durant la phase post opératoire de cicatrisation (3 semaines pour la peau, 6 semaines pour les tendons, les nerfs et les muscles, 3 mois pour l’os)

Un arrêt tardif ou une simple réduction du tabagisme réduit le sur-risque mais ne l’annule pas.