Rupture du tendon d’Achille

Le tendon d’Achille est le tendon le plus fort du corps humain. Il est important pour la marche. Il permet la flexion plantaire et la propulsion à la marche. Il est indispensable pour pouvoir courir. Sa rupture équivaut a une fracture.
La rupture du tendon calcanéen est une rupture fréquente notamment dans la pratique sportive.
Elle survient le plus souvent au cours d’activité sportive intense (foot, handball, squash) mais aussi au cours d’accident et favorisée par un défaut d’hydratation, un manque d’étirement ou une pathologie tendineuse sous jacente.. Elle peut survenir sur un tendon sain ou malade (tendinite chronique) Elle peut survenir en plein corps ou à l’insertion sur le calcanéum. La rupture la plus fréquente est en plein corps.

LES SYMPTÔMES

• Douleur d’apparition brutale au niveau du tendon,
• perte de l’equin physiologique,
• coup de hache postérieur au niveau du tendon d’Achille,
• marche douloureuse,
• impossibilité de se mettre sur la pointe des pieds.

EVOLUTION SANS TRAITEMENT

Une rupture négligée conduit à la perte de fonction du tendon d’Achille avec perte de force du mollet et risque de Re-rupture en le laissant cicatriser tout seul. Si le tendon n’est pas réparé en urgence les bords proximaux et distaux se rétractent. La réparation bout a bout devient impossible : on parle de rupture chronique du tendon d’Achille. Le traitement est différent et plus compliqué.

URGENCE CHIRURGICALE

En effet, le tendon pourra être réparé dans la semaine qui suit la rupture idéalement afin d’éviter des rétractions.On réalise maintenant une chirurgie par voie mini-invasive avec l’éventuelle adjonction de facteur de croissance selon le type de rupture.
Ces nouvelles techniques permettent une reprise d’appui plus précoce, c’est à dire après la 3ème semaine, sous couvert d’un protocole strict.
Passée la phase de récupération complète, on peut reprendre ses activités sportives au niveau précédent