Pieds plats

DÉFINITION

Le pied plat valgus est un affaissement de la cambrure interne du pied, souvent associé à un avant-pied qui part vers l’extérieur (ou abduction) et un talon qui part vers l’extérieur (ou valgus). Le pied plat valgus est une morphologie du pied qui devient pathologique lorsqu’elle s’accompagne de douleurs.

Les causes

Les pieds plats peuvent avoir plusieurs origines en fonction du moment où cela apparaît. Ainsi, si c’est durant l’enfance ou l’adolescence, la plupart du temps, la cause n’est pas pathologique mais ils s’expliquent davantage par une anomalie congénitale qui entraîne une mauvaise soudure de certains os.
Pour savoir si tel est le cas, l’orthopédiste positionnera l’enfant sur la pointe des pieds. Si le pied se creuse et que le talon se met vers l’intérieur alors le pied est dit réductible, souple et il n’y a pas de déformation osseuse.
En revanche, si le pied ne se cambre pas et que le talon reste vers l’extérieur, il est fort possible qu’il y ait une synostose (fusion pathologique entre 2 os de l’arrière-pied). La synostose bloque l’articulation entre les deux os favorisant les entorses de cheville à répétition.

Si le pied plat se déclare chez un adulte, celui-ci peut être la conséquence de traumatismes ou trouver son origine dans une dégénérescence telle que l’arthrose ou encore par dégénérescence et insuffisance du tendon jambier postérieur véritable « clef de voute» de l’arche médiale est le siège de tendinites, de tenosynovites puis de ruptures dans les stades les plus évolués. Ce pied plat valgus est toujours favorisé par un surpoids. Plus rarement il peut être d’origine neurologique.

D’une manière générale, le diagnostic est effectué par un examen clinique avec l’aide d’un podoscope qui permet d’analyser la voûte plantaire des patients et la réparation des pressions. Le pied plat est avéré lorsque le creux sur le bord interne du pied disparaît, que l’avant-pied parte vers l’extérieur (ou abduction) et que l’arrière du talon reste vers l’extérieur (Pied Plat valgus) lorsque vous êtes sur le podoscope. On distingue trois catégories de pieds plats allant du moins au plus sévère.

Il est nécessaire de faire une radiographie systématique en charge des deux pieds, de face et de profil ainsi qu’un scanner voire une IRM pour voir les zones fibreuses.

Comment soigner les pieds plats ?

Si on ne fait rien la douleur, la gêne à la marche et au chaussage persistent et s’amplifient : les souffrances tendineuses s’accentuent pouvant aller jusqu’à la rupture ; les ligaments se distendent, jusqu’à ne plus avoir d’action mécanique.

Plusieurs mesures peuvent être mises en place comme le port de chaussures qui permettent de fixer la voûte plantaire interne et qui ne serrent pas l’avant-pied ni les orteils. La perte de poids peut également contribuer à stopper l’évolution des pieds plats de même que la pratique de certaines activités physiques comme des étirements.

Le port de semelles orthopédiques est souvent indispensable en première intention surtout si le pied est réductible et souple notamment en cas de pied plat sans déformation osseuse chez l’enfant car la croissance stabilisera la déformation du pied. De même, lorsque le pied plat est dû à une dégénérescence, porter des semelles orthopédiques est systématique dans un premier temps. Dans les deux cas, le rôle de la semelle est de soutenir l’arche du pied. Elle crée une sur épaisseur sous la partie interne du talon pour rechausser l’arrière-pied de façon correcte, qu’il n’aille pas vers l’extérieur.

Ensuite, une intervention chirurgicale est envisagée. Elle est différente en fonction de l’origine du pied plat. Ainsi, en présence d’une synostose l’arrière-pied, il faut retirer la soudure normale entre deux os.
En revanche, si le patient a plus de 25 ans, la correction du pied plat fait appel à des techniques « conservatrices » de retention et de réparation des lésions tendineuses et ligamentaires pour les formes réductibles.
Lorsque la cheville est l’objet de laxités articulaires anormales ou d’une arthrose, le traitement est plus complexe faisant appel à des blocages articulaires (Arthrodèse) plus ou moins extensifs.
Enfin, que les pieds plats font suite à un traumatisme, une chirurgie des ligaments et des tendons peut être mise en place.

Le chirurgien orthopédique étudie le cas de chaque patient avec attention afin de déterminer quel traitement chirurgical doit être mis en place pour mettre fin aux pieds plats de chacun.

Le but de l’intervention est d’enlever les douleurs et de vous permettre de rechausser votre pied pour vous donner une marche plus normale. Il existe parfois un trouble postural résiduel, pour lequelle des orthèses plantaires peuvent être prescrites.
La reprise d’une activité physique aidée éventuellement d’une chevillère (travail, activités sportives) est autorisée vers le 3ème -6ème mois mais peut être parfois beaucoup plus longue selon les lésions associées

 

NOUS CONTACTER

Tél : 04.92.15.45.50
 
MédiCall : 04.92.98.45.49 (Cannes)

 

Mail :
 
Secrétaire : 
En cas d'Urgence : 
04.92.07.78.13
(URG Parc Impérial)
 

Centre de consultation

18 avenue Reine Victoria
06000 Nice

Mercredi toute la journée

Clinique du Parc Impérial

28 Boulevard Tzarewitch,
0600 Nice

Un jeudi matin sur deux

Clinique privée Oxford

33 Boulevard d’Oxford,
06400 Cannes

Lundi toute la journée