Chirurgie Mini-invasive et Percutanée

La chirurgie mini invasive est le fruit de l’évolution des techniques chirurgicales de l’avant-pied depuis 20 à 30 ans ; Historiquement la Chirurgie classique, dite « à ciel ouvert » est la plus ancienne. La dernière née est la Chirurgie percutanée.

Bien que d’allure moderne, celle-ci conserve des inconvénients qui ont amené au développement d’un compromis : la chirurgie mini invasive.

Il faut avoir à l’esprit que toutes les déformations du pied ne pourront pas forcément se faire en percutané notamment dans les grosses déformations (Hallux valgus évolué). C’est là que se positionne la chirurgie mini-invasive, qui, associée au percutané introduit le concept de chirurgie mixte Mini-invasive et Percutanée, remplaçant la Chirurgie classique

Dans leur principe aucun matériel de stabilisation (broche, Vis) n’est mis en place, en revanche des bandages de contention régulièrement surveillés des métatarsiens et des orteils sont indispensables. Un appui immédiat est autorisé voir conseillé sous couvert d’une chaussure adaptée pendant 3 semaines permettant l’auto-réglage naturel des têtes métatarsiennes sectionnées stimulant la consolidation et le bon alignement des orteils.

A côté des avantages multiples (gestes moins agressif, suites opératoires améliorées, œdème et douleurs diminués, mieux supporté psychologiquement et pratiquée en chirurgie ambulatoire) elle peut être source de complications spécifiques notables (Pseudarthrose, raideur d’orteil, nécrose de tètes métatarsiennes, cal vicieux..)  qui sont parfois beaucoup plus difficiles à traiter que les complications de la chirurgie classique.

Son intérêt :

  • tous les gestes de section sur les tendons (ténotomies) et les enveloppes tissulaires
  • réaxation du gros orteil, appelée ostéotomie de varisation de l’hallux (Akin)
  • Ostéotomie de réaxation du premier métatarsien (Hallux valgus modéré)
  • les douleurs sous l’avant-pied, appelées tatarsalgies par des Ostéotomies des têtes métatarsiennes externes (M2-M3-M4)
  • déformation des orteils en griffes
  • Quintus varus ou bunionnette de M5

 

La chirurgie mini-invasive consiste à réaliser les mêmes corrections que la chirurgie classique pour la correction d’une forte déformation du premier métatarsien (Hallux valgus évolué) mais avec des incisions beaucoup plus petites, de 2 à 3 cm.  Elle très souvent associée à la Chirurgie percutanée pour la correction des désordres externes (Métatarsalgies, griffes, bunionnette) selon le concept de Chirurgie mixte.